Franchise Pizza Hut veut s'ancrer dans le sud de la France

publié le 10 mars 2009 à 15:44 par Administrateur site   [ mis à jour le·30 déc. 2009 à 16:33 par Administrateur du site ]

Une dizaine d'ouvertures sont programmées cette année, notamment en dessous d'une ligne Nantes-Lyon.

L'enseigne veut accélérer son développement. La marque détenue par le groupe américain Yum! rassemble aujourd'hui 108 points de vente, dont 74 magasins de livraison en franchise et 15 en propre. Durant les cinq dernières années, Pizza Hut a fait basculer la majorité de ses succursales vers la franchise. Le processus s'est achevé l'an dernier, il cède maintenant la place au développement du réseau.

Une dizaine d'ouvertures sont programmées cette année et l'objectif est de doubler le nombre de points de vente de livraison d'ici à 2014. «Aujourd'hui, notre maillage se situe exclusivement au nord d'une ligne Nantes-Lyon, explique Sé­bastien Chapalain, directeur du réseau de franchises en France. Nous voulons nous déployer dans le Sud en nous appuyant sur notre notoriété.»

Pour passer à la vitesse supérieure, Pizza Hut va transférer dès cette année son activité franchise et en propre - magasins de livraison uniquement - à son master franchisé en Belgique. «La structure dédiée mise en place en France continuera à gérer le marché hexagonal et sera reprise par Top Brands», précise Sébastien Chapalain.

400 candidatures par an.

L'approche des candidats ne devrait pas être modifiée par cette réorganisation juridique. L'enseigne s'intéresse à des commerçants au sens large ou à des personnes déjà installées en indépendant, et à des investisseurs souhaitant développer des magasins sur une ville ou une région. Elle reçoit chaque année près de 400 candidatures. «Ce rythme n'a pas changé. En revanche, depuis quatre à six mois, les candidatures sont plus ciblées, les personnes intéressées ont davantage mûri leur projet en amont ; elles sont aussi plus pressées de le réaliser, observe Sébastien Chapalain. Nous arrivons à boucler une affaire en six mois.» Un délai qui couvre les deux mois d'entretiens et de rencontres destinés notamment à vérifier l'adéquation à la marque et au réseau, deux mois pour trouver le local, deux autres pour la formation.

«La notoriété de Pizza Hut, l'accompagnement, la logistique apportée sécurisent les candidats. Le succès des franchises facilite aussi les démarches auprès des banques», assure Sébastien Chapalain. Un point important, car le droit d'entrée est de 220 000 euros hors immobilier (royalties de 6 % du CA, contribution au marketing 4 %). Le retour sur investissement intervient au bout de trois à quatre ans, selon les responsables de l'enseigne.